Découvrez le pied d'éléphant à Tchernobyl, cette masse cachée capable de tuer un humain en quelques minutes - Positiveur Découvrez le pied d’éléphant à Tchernobyl, cette masse cachée capable de tuer un humain en quelques minutes
Insolite

Découvrez le pied d’éléphant à Tchernobyl, cette masse cachée capable de tuer un humain en quelques minutes



Avec Fukushima, Tchernobyl est sans doute l’une des pires catastrophes nucléaires de l’histoire et restera longtemps gravée dans les mémoires. Survenue le 26 avril 1986, cette catastrophe cause encore aujourd’hui d’énormes problèmes environnementaux aux alentours de la centrale nucléaire. Mais le pire se situe sans doute à l’intérieur même de la centrale nucléaire, qui est toujours dans le même état qu’il y a trente ans.

Patte d’éléphant à Tchernobyl

En effet, c’est en 1996 qu’un homme y est retourné et a pu prendre des photos malgré les risques immenses liés à l’intense radioactivité du lieu. Ces photos désormais célèbres montrent une espèce de masse, appelée « pied d’éléphant » et qui s’apparente en réalité à un mélange de « corium » (composé de combustible nucléaire radioactif) et de métal fondu provenant des équipements de la centrale. Cette étrange masse s’est formée pendant la catastrophe, lorsque la chaleur atteignait 3000°C ! En s’écoulant, cette masse faisait fondre tout ce qui se situait sur son chemin, formant des langues de magma fondu, jusqu’à ce qu’elle se solidifie. Au total, ce sont environ 1500 tonnes de corium qui se sont déversées dans l’enceinte de Tchernobyl.

Une exposition face à ce « pied d’éléphant » est quasiment l’assurance d’une mort rapide. Ainsi, deux minutes face à cette masse et vos cellules seront déjà attaquées au point de causer de petites hémorragies puis quelques instants de plus et vous serez pris de vomissements, diarrhées et fièvres. Enfin, cinq minutes d’exposition suffisent à vous garantir une mort dans les prochains jours. L’émission de radioactivité étant si forte, elle est la cause de la mauvaise qualité des photos prises dans la pièce où se situe la masse… Malgré cela, le photographe est encore vivant aujourd’hui, mais cela non sans conséquence, puisqu’il est atteint d’une cataracte et de nombreux problèmes de santé liés à ses trois ans d’irradiation.

Aujourd’hui, l’Ukraine fait face à un énorme défi, celui du démantèlement de la centrale et de l’évacuation des déchets toxiques qui règnent dans l’ex-centrale nucléaire de Tchernobyl. Ce projet devrait démarrer d’ici quelques années et pourrait durer plusieurs décennies.

 

Source: MaxiSciences


En Haut